Photo de l'accueil du cabinet

Maladies cardio-vasculaires

Quel est le lien entre les pathologies bucco-dentaires et les maladies cardio-vasculaires ?

La santé de vos gencives influence l’état de vos artères

Des études récentes ont montré un lien étroit entre la présence dans la cavité buccale de bactéries responsables des parodontites (déchaussement des dents) et l’épaississement des artères (athérosclérose), lié à un risque d’insuffisance cardiaque, d’infarctus du myocarde, d’AVC (accident vasculaire cérébral), d’insuffisance rénale… Il est donc vivement recommandé de maintenir une bouche saine, et en cas de maladie parodontale déjà déclarée, de débuter un traitement.

Prendre soin de votre bouche, c’est aussi prendre soin de votre santé cardio-vasculaire !

Le risque d’endocardite infectieuse

Les maladies cardio-vasculaires

L’endocardite infectieuse est une infection touchant les valves du cœur et qui peut être mortelle. Elle est dûe à des bactéries pénétrant dans l'organisme par une lésion, circulant par voie sanguine et venant se greffer sur le cœur.

Les infections bucco-dentaires, qu’elles soient d’origine carieuse ou parodontale (saignement des gencives, déchaussement des dents), sont des portes d’entrées pour les bactéries, qui peuvent alors passer dans votre circulation générale. Les maladies bucco-dentaires sont les premières causes d’endocardite infectieuse (30% des cas d’endocardite sont dûs à des germes d’origine dentaire).

Vous présentez un risque de développer une endocardite infectieuse si vous êtes porteur de prothèses valvulaires, si vous avez déjà présenté un épisode d’endocardite ou si vous souffrez d’une cardiopathie congénitale avec shunt résiduel. Il est très important d’avoir une hygiène buccodentaire rigoureuse pour limiter tout risque d'infection.

Par ailleurs, la HAS (Haute Autorité de Santé) a établi des recommandations sur les traitements dentaires qu’il est possible d’effectuer sans risque si vous avez un risque élevé d’endocardite. Certains actes sont interdits, comme les traitements de racine des dents pluri-radiculées (molaires, prémolaires) ou de dents nécrosées (dont le nerf est mort). Cela signifie que si vous laissez une carie non traitée, qui finit par atteindre le nerf de la dent, celle-ci ne pourra pas être soignée et devra être extraite. Il est donc vivement recommandé de tout faire pour éviter l’apparition de caries et de soigner les lésions débutantes rapidement.

Que faire en prévention ?

Avoir une alimentation équilibrée, en évitant un apport de sucre trop important et les grignotages, aide à limiter le risque de caries. Un brossage efficace au moins 2 fois par jour, et idéalement après chaque repas, lutte à la fois contre la maladie carieuse et la maladie parodontale. Ce sont les mesures de base, incontournables, à mettre en place au quotidien afin de maintenir votre bouche en bonne santé et éviter les complications.

Il est important de réaliser un bilan bucco-dentaire, et en cas de découverte de pathologies, de les traiter afin de rétablir l’équilibre de votre bouche. Par la suite, une visite de contrôle ainsi qu’un nettoyage prophylactique sont nécessaires 1 à 2 fois par an, voire plus si nécessaire (par exemple en cas de maladie parodontale non stabilisée).

Quelles précautions chez le dentiste ?

  1. En premier lieu, informez votre chirurgien-dentiste de votre pathologie, transmettez-lui votre liste de médicaments et les coordonnées de votre cardiologue.
  2. En fonction de votre pathologie et du type de soin dentaire à réaliser, la prise d’un antibiotique sera peut-être nécessaire. Votre dentiste l’évaluera, en accord avec votre cardiologue.
  3. N’interrompez pas votre traitement anti-coagulant sans avis de votre médecin !
  4. Le risque hémorragique lié à un acte dentaire est très inférieur aux conséquences thromboemboliques liées à l’arrêt de votre traitement. De plus, votre dentiste prendra les mesures nécessaires pour obtenir une bonne hémostase (arrêt du saignement) après l’intervention.
  5. Il est important de limiter le stress que peut causer votre visite chez le dentiste. Ainsi n’hésitez pas à parler de vos craintes. Il est important que vous vous sentiez en confiance et confortables pendant les soins dentaires. Une bonne relation avec l’équipe soignante est essentielle. Il existe destechniques, comme la sédation consciente ou l’hypnose, qui peuvent vous aider. Il est également conseillé de ne pas venir à jeun ou dans un état de trop grande fatigue.