Les maladies parodontales

Les maladies parodontales sont la principale cause de pertes dentaires, il est donc impératif d’avoir un parodonte sain. Le parodonte est ce qui tient vos dents dans votre mâchoire. Il se compose de 4 tissus :

  • L’os qui entoure la dent.
  • La gencive qui recouvre l’os.
  • Le ligament dentaire qui fixe la dent à l’os.
  • Le cément qui recouvre la racine et où s’ancre le ligament.

Une maladie parodontale peut toucher la gencive, on parle alors de gingivite. Les symptômes peuvent être :

  • Des gencives rouges, gonflées.
  • Un saignement, au brossage.
  • Un mauvais goût dans la bouche ou mauvaise haleine.

La maladie peut toucher l’ensemble du parodonte, on parle alors de parodontite. Les symptômes sont les mêmes que ceux de la gingivite mais, en plus, l’os disparaît, les dents se déchaussent, elles semblent plus longues, elles peuvent se mettre à bouger, à migrer. Il se forme, autour des dents, des poches parodontales qui sont de véritables réservoirs pour les microbes responsables de la maladie.

ATTENTION : chez le fumeur, les symptômes peuvent être masqués, alors que la maladie est présente, voir même, plus agressive, en raison du tabac (facteur aggravant).

Pourquoi est-on malade ?

Les maladies parodontales sont multifactorielles. Les facteurs principaux sont :

  • La présence de bactéries agressives.
  • Un manque de bactéries de protection.
  • Des éléments qui favorisent le développement des bactéries agressives (tartre, soins et couronnes mal adaptés).
  • Facteurs héréditaires.
  • Stress, fatigue.
  • Tabac.
  • Maladies générales comme le diabète.

Que faire en présence d’un des symptômes ?

Il est impératif de faire faire un bilan parodontal complet afin de réaliser un diagnostic précis. Le bilan comprend :

  • Une étude des symptômes.
  • Un examen clinique.
  • Un charting (mesure de poches).
  • Un examen microscopique de la plaque dentaire.
  • Un examen radiologique long cône.

Le diagnostic permettra de déterminer si vous souffrez

  • D’une gingivite.
  • D’une parodontite chronique.
  • D’une parodontite agressive.

En quoi consiste le traitement ?

Le traitement consiste à stopper la marche de la maladie et à consolider les tissus de soutien de vos dents. Il a pour but, de recréer autour des dents un environnement compatible avec les bonnes bactéries, en combattant les bactéries agressives. Nous allons aider votre organisme à faire ce qu’il n’arrive pas à faire tout seul, à combattre les bactéries agressives.

Le traitement combine à la fois, un traitement fait à la maison par le patient et un traitement professionnel réalisé au cabinet dentaire.

Le traitement à la maison : Il s’agit de mettre en place un traitement à base d’antiseptiques dont le but est de baisser l’inflammation des tissus autour des dents et de rendre la vie difficile aux bactéries agressives. Nous pourrons vous prescrire des antibiotiques. Nous choisirons quelles molécules vous prescrire et quand vous les prescrire, en fonction des analyses que nous serons amenés à faire en cours de traitement.

Le traitement professionnel : En fonction du type d’atteinte et d’autres paramètres, nous réaliserons des traitements non chirurgicaux et/ou chirurgicaux.