Photo de l'accueil du cabinet

La prophylaxie bucco-dentaire

« Prophy... quoi ?! » La prophylaxie, c'est l'ensemble des moyens pour maintenir la bonne santé. L'idée n'est donc pas uniquement de soigner les maladies, mais de faire en sorte d'éviter leur apparition ! Les problèmes de gencives, caries, usures des dents par bruxisme, brossage traumatique ou érosion acide (alimentation, reflux...) sont des pathologies qui peuvent être évitées !

Comment se passe un suivi prophylactique chez le dentiste ?

La prophylaxie bucco-dentaire

La première étape est de faire un bilan de l'état de santé de votre bouche et, en cas de problème détecté, commencer par le résoudre pour rétablir l'équilibre de la cavité buccale.

Parallèlement, des mesures de prévention vous sont proposées, adaptées à votre profil personnel (en fonction de plusieurs critères, dont votre âge, santé, hérédité, alimentation, rythme de vie... et en fonction d'éventuels tests qui peuvent être réalisés, comme des tests salivaires, tests bactériens...).

A minima, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage professionnel des surfaces dentaires 1 à 2 fois par an en l'absence de pathologie ou de risque carieux/parodontal élevé, pour maintenir votre bouche en pleine santé (plus souvent si nécessaire). Ce nettoyage, réalisé de façon douce pour préserver les dents, sert à éliminer les bactéries responsables des maladies bucco-dentaires. Il est suivi par un polissage, qui permet d'obtenir des surfaces lisses, limitant ainsi l'adhésion future de nouvelles bactéries et favorisant une bonne circulation de la salive sur les surfaces, afin qu'elle puisse jouer son rôle de protection naturelle. Il peut être complété si nécessaire par une désinfection des gencives, une application de fluor pour renforcer l'émail contre les attaques acides des bactéries, la réalisation de sealents (fermeture préventive des « fissures » de l'émail, zones à risque élevé de caries) ...

L'intérêt de la prophylaxie bucco-dentaire est de diminuer le risque de développer des caries ou des maladies de la gencive, ainsi que d'augmenter la durée de vie des restaurations (composites, inlays/onlays) et des prothèses (implants, couronnes). Ces bénéfices ont été démontrés par Axelsson, chirurgien dentiste suédois, qui a étudié des groupes de patients suivis pendant 30 ans (« The long- term effect of a plaque control program on tooth mortality, caries and periodontal disease in adults. Results after 30 years of maintenance » Axelsson P et al. J Clini Periodontal. 2004).